Directeur général de l’Etablissement Public du SCoT

  • CDI
  • Grenoble

Site Etablissement Public SCoT de la grande région de Grenoble

Cadre statutaire

Cadre d’emplois A+ / A / ouvert aux contractuels

Contexte et description générale

 

L’Etablissement Public du SCoT de la grande région de Grenoble est constitué de 7 EPCI adhérents, représentant 260 communes et 770 000 habitants : Grenoble-Alpes-Métropole, la Communauté d’Agglomération du Pays Voironnais, les communautés de communes le Grésivaudan, Saint-Marcellin-Vercors-Isère, Bièvre-Isère, Bièvre-Est et du Trièves. Il couvre un système urbain métropolitain large, constitué d’une Métropole, et d’un réseau de villes, bourgs et villages constituant une large part du bassin de vie de Grenoble. Il présente une grande diversité de territoires, fait de massifs montagneux, de plaines agricoles ou de secteurs plus fortement urbanisés. Le SCoT en vigueur, approuvé en 2012, vise à préserver et affirmer cette diversité des identités des territoires, mais à les fédérer autour d’orientations de développement coordonnées.

 

A l’issue du renouvellement des instances de l’Etablissement Public du SCoT fin 2020, le bureau du SCoT a souhaité mener un large débat autour des enjeux du territoire. Une dizaine de rencontres ont été organisées, associant les élus et techniciens du SCoT, des EPCI proches et du Département. Une mission externe a également confiée au cabinet New Deal pour faire émerger les attentes des territoires vis-à-vis du fonctionnement de la structure, et de regarder le rôle de l’Etablissement vers une plus forte implication dans les coopérations territoriales. Ces éléments ont permis d’aboutir à des pistes d’évolutions possibles du rôle de l’établissement :

 

– vers un rôle affirmé dans le dialogue inter-territorial et de développement des coopérations ; ces évolutions s’inscrivent, avec l’ordonnance du 17 juin 2020 visant à moderniser les schémas de cohérence territoriale, dans une volonté du législateur  d’amplifier et de  renforcer  le rôle des SCoT,

 

– vers le renfort du lien avec les EPCI membres, afin de mieux assurer un ancrage de proximité dans les territoires et d’accompagner les projets locaux comme de partager une vision supra territoriale à l’échelle du grand territoire du SCoT,

 

-vers une planification à la fois prospective, transversale, soucieuse des conditions de mise en œuvre, en renforçant l’observation, articulée avec le SRADDET et les stratégies nationales, régionales et départementales,

 

-vers davantage de prise en considération des transitions environnementales, sociétales, économiques, dans des logiques d’atténuation ou d’adaptation au changement climatique. Deux chantiers sont actuellement lancés en ce sens. L’un, en partenariat avec l’ADEME doit permettre de regarder les stratégies d’actions autour des ressources du territoire. Le second, en partenariat avec l’Agence d’Urbanisme, doit permettre de réfléchir aux évolutions des modes de vies et aspirations et regarder leur articulation avec le territoire. La résilience du territoire face aux risques sera également à prendre en compte,

 

-vers un rééquilibrage d’une approche technique à un approche stratégique et politique de la planification.

 

Le nouveau directeur sera chargé d’accompagner la Présidente, le 1er Vice-Président, les Vice-Présidents et les membres du  bureau de l’établissement dans la finalisation de cette refonte du rôle de l’établissement au service de ces territoires.

 

A l’issue de ce cadrage, seront évaluées  les évolutions à apporter éventuellement au document d’urbanisme, comme les évolutions d’organisation interne et de missions qui en découleraient.

 

Enjeux du poste

 

LA DIRECTRICE / LE DIRECTEUR DE L’ETABLISSEMENT PUBLIC DU SCOT DE LA GRANDE REGION DE GRENOBLE devra mettre en œuvre les orientations définies par le Comité Syndical, ou par délégation, le bureau ou la Présidente de l’Etablissement :

 

Stratégie et développement des coopérations :

–          Anticiper les évolutions à envisager pour le SCoT pour le faire évoluer vers une approche plus stratégique,

–          Etre force de proposition et aider à la définition de la politique générale des coopérations susceptibles de faciliter la mise en œuvre portée par le document de planification,

 

Aménagement et développement :

–          Assurer la coordination avec les partenaires, notamment les administrations d’Etat, Région et Département, le réseau des collectivités territoriales et des associations de développement, l’Agence d’urbanisme de la Région grenobloise, la fédération nationale des SCoT, les partenaires associatifs, universitaires et bureaux d’étude,

 

Lien avec les territoires :

–          Assurer l’appropriation des orientations de l’EP SCoT auprès des élus, techniciens et acteurs locaux, et leur bonne traduction dans les documents de rang inférieurs,

–          Développer la pédagogie autour de l’outil SCoT, par une présence plus forte des élus sur le terrain,

–          Repérer les projets dès leurs émergences et anticiper les accompagnements par le SCoT, par des contacts

–          Réfléchir à une plus grande subsidiarité entre l’échelle du SCoT et les EPCI en terme de planification, notamment au regard des PLUi adoptés (3 territoires) ou envisagés (un territoire à date). Cela doit permettre de mieux tenir compte des spécificités et identités locales.

 

Organisation administrative et management :

–          Préparer la mise en oeuvre et le suivi des décisions de l’établissement public,

–          Négocier et suivre les conventions pluriannuelles et annuelles avec l’Agence d’Urbanisme ou les contrats avec les bureaux d’études externes, avec un objectif de maîtrise des coûts et de respect des délais associés,

–          Superviser l’activité budgétaire et financière de la collectivité, être force de proposition pour la recherche de financements,

–          Assurer le management de l’équipe de l’EP-SCoT, et s’assurer de la bonne adéquation des compétences avec le projet d’établissement,

–          Assurer le suivi de la communication externe et interne,

–          Assurer une veille juridique et réglementaire avec l’appui de l’équipe technique.

 

Compétences requises

 

Compétences techniques

–      Maîtrise du fonctionnement institutionnel et financier des collectivités locales,

–      Capacité d’appréhension et de synthèse des enjeux liés aux débats sur l’avenir des organisations territoriales et l’économie territoriale.

–      Maîtrise de la réglementation en matière d’aménagement du territoire et  d’urbanisme.

–      Connaissances des divers enjeux, thématiques et outils propres au développement local et territorial (PLH, PDM, SAGE, PPR, etc).

–      Appétence pour les sujets d’adaptation et d’atténuation du changement climatique et pour la prospective,

–      Techniques d’animation de réunions et de réseaux d’acteurs

–      Aptitudes la conduite de projets, à l’évaluation des politiques publiques. Représentation de l’Etablissement dans les travaux de la fédération nationale des SCoT,

–      Capacité d’analyse, esprit de synthèse et très bonnes qualités rédactionnelles,

–      Maitrise des outils informatiques courants.

 

 

Compétences transversales

–      Expérience confirmée de travail avec des élus,

–      Capacité d’analyse, de synthèse et de projection des enjeux,

–      Expérience d’encadrement et aptitude à conduire le changement dans une organisation,

–      Expérience avérée de la négociation, de la recherche de compromis, et de la co-construction de solutions avec les élus,

–      Capacités à travailler en réseau avec les partenaires institutionnels de l’EP-SCoT et aptitude à la conduite de réunions multi partenariales.

–      Expérience d’encadrement, d’organisation, d’animation et de coordination d’équipes pluridisciplinaires et l’animation de réseaux d’acteurs.

 

Compétences relationnelles

–      Expérience confirmée de management.

–      Esprit d’initiative, autonomie, rigueur et excellente organisation personnelle.

–      Dynamisme, réactivité, créativité.

–      Rigueur, esprit de décision.

–      Sens de l’organisation et bonne gestion de temps de travail.

–      Qualités relationnelles, écoute, diplomatie, pédagogie.

–      Capacités de médiation et de négociation.

–      Goût pour le travail en équipe et la gestion des organisations.

–      Discrétion, grande disponibilité, sens des responsabilités et du service public.

 

Conditions d’exercice

 

Poste à temps complet à pourvoir dès que possible.

Rémunération selon profil et compétences et en référence à la grille statutaire, régime indemnitaire.

Poste basé à Grenoble.

 

Merci d’adresser votre CV et votre lettre de motivation à l’attention de :

Madame Laurence THERY

Présidente de l’Etablissement Public du SCoT de la Grande Région de Grenoble

A l’adresse : scotregiongrenoble@outlook.fr

 

Si vous souhaitez être recontactés pour toute information relative à ce poste, n’hésitez pas à laisser un message à l’adresse : scotregiongrenoble@outlook.fr

 

 

Établissement public du SCoT de la Grande Région de Grenoble

44, avenue Marcelin Berthelot 38100 Grenoble  •  Téléphone 04 76 28 86 39

•  www.scot-region-grenoble.org

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à scotregiongrenoble@outlook.fr