Stage chargé de projets aménagement

Site EPA Paris-Saclay

EPA Paris-Saclay

OFFRE DE STAGE – Direction Aménagement – Pôle Yvelines

LE CADRE
Le projet de cluster Paris-Saclay

À une quinzaine de kilomètres du centre de Paris, le plateau de Saclay constitue l’un des plus grands pôles scientifiques français, grâce à l’implantation depuis 1945 de grands établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

Afin de conforter le développement du plateau de Saclay (49 communes), l’État a mis en place un dispositif opérationnel en deux temps :

·       D’abord, une opération d’intérêt national (O.I.N.) sur 22 communes a été décrétée sur le plateau de Saclay en mars 2009.

·       Ensuite, la loi n°2010-597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris a créé un établissement public à caractère économique et commercial qui a pour objet « l’impulsion et la coordination du développement du pôle scientifique et technologique du plateau de Saclay, ainsi que son rayonnement international » : c’est l’Établissement public Paris-Saclay (EPPS).

·       Le 31 décembre 2015 l’EPPS est dissout et par décret n°2015-1927 du 31 décembre 2015 l’Etablissement public d’Aménagement de Paris-Saclay est créé.

L’Etablissement Public d’Aménagement de Paris- Saclay (EPA Paris-Saclay)

L’EPA Paris Saclay est un établissement public à caractère industriel et commercial créé en 2010 par la loi relative au Grand Paris. La loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles porte création par son décret n°2015-1927 du 31 décembre 2015 de l’Etablissement Public d’Aménagement de Paris-Saclay. Il a pour objet le développement du pôle scientifique et technologique de Paris-Saclay, et exerce pour cela des missions dans le domaine de l’aménagement, de l’immobilier et du développement économique. Il est notamment l’aménageur de deux zones d’aménagement concerté sur le sud du plateau de Saclay, pour une programmation totale de 1,7 millions de m2. (voir sites www.epaps.fr et www.media-paris-saclay.fr  pour plus d’informations).

Il a pris l’initiative de nouvelles ZAC sur le plateau de Satory à Versailles, pour un total d’environ 700 000 m², ainsi que sur le secteur de Corbeville à Orsay et Saclay et le secteur Freyssinet à Trappes et Montigny, et étudie le développement d’un autre secteur à Guyancourt.

L’EPA Paris-Saclay est en charge de plusieurs missions au service de la mise en œuvre d’un projet de « cluster technologique de niveau mondial » à l’échelle du territoire de l’O.I.N : réflexion stratégique et cohérence d’ensemble à l’échelle du territoire, aménagement, développement durable (direction de l’aménagement) mais également maîtrise d’ouvrage d’équipements ou conduite d’opérations pour le compte d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche (direction de l’immobilier et des infrastructures), nouveaux services, développement économique et valorisation de la recherche (direction de la stratégie et de l’innovation). On trouve également les fonctions support, communication et une direction administrative et financière regroupant les services juridiques, la gestion du foncier et la direction financière.

L’EPA Paris-Saclay compte 80 personnes et est organisé en 5 grands services :

·       Direction de l’aménagement et du développement durables

·       Direction de l’innovation et du développement économique

·       Direction de l’immobilier et des infrastructures

·       Direction de la communication

·       Secrétariat Général

La direction de l’aménagement et du développement durable

Au sein de la direction de l’aménagement et du développement durables, la direction de l’aménagement est organisée de la manière suivante :

·       Un pôle « Yvelines », qui développe des opérations d’aménagement dans le cadre d’une stratégie territoriale qu’il a contribué à élaborer en liaison avec les collectivités locales à travers le Contrat de développement territorial des Yvelines et les ZAC engagées sur les secteurs de Satory, Guyancourt et Trappes, le tout représentant une programmation de plus de 1 million de m² ;

Un pôle « Quartier de l’école Polytechnique – Corbeville », organisée en équipes-projets, où sont situées les opérations majeures autour du campus de l’Ecole polytechnique e tout représentant une programmation de plus de 1 million de m² ;

·       Un pôle « Quartier Moulon et Campus Vallée », organisé en équipes-projets, où sont situées les opérations majeures autour du campus de l’Ecole Centrale-Supélec et du projet urbain Campus Vallée ainsi que les développements autour du site du CEA à Saclay le tout représentant une programmation de plus de 1 million de m² ;

·       Un pôle missions transversales (foncier, études, SIG, données numériques).

 

La direction de l’aménagement et du développement durables est également constituée :

·       d’une direction RSE et développement durable, qui regroupe des experts dans les domaines de l’énergie, la mobilité, la biodiversité et l’agriculture, et intervient sur la stratégie d’ensemble à l’échelle de l’OIN et de façon opérationnelle sur l’aménagement des ZAC de l’Etablissement

 

·       d’un pôle technique, qui assure notamment la maîtrise d’ouvrage des travaux d’aménagement des espaces publics ;

L’interdépendance des sujets implique un travail transversal important entre l’ensemble de ces équipes. Aujourd’hui chaque équipe travaille :

·       Au pilotage des études de maîtrise d’œuvre de conception urbaine (suivi et évolution du schéma directeur, définition des espaces publics, constructibilité, suivi des marchés…) en lien avec le pôle technique ;

·       Au pilotage des études stratégiques et thématiques (commerces, équipements etc…) ;

·       Aux évolutions règlementaires dans le cadre des mises en œuvre des ZAC (procédures ZAC, DUP, évolution PLU etc…) ;

·       Au suivi juridique des montages opérationnels ;

·       Au suivi de la programmation et de ses évolutions dans le cadre des ZAC ;

·       Au suivi des projets immobiliers, à l’arrivée des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, des projets d’activités économiques ;

·       A l’organisation des consultations visant à attribuer des droits à construire pour des opérations de logements, puis aux projets architecturaux liés à ces consultations : rédaction des dossiers de consultation, et suivi des consultations, analyse des offres, suivi des faisabilités architecturales, des fiches de lot, concours de maîtrise d’œuvre, cessions de terrain, dépôt de PC jusqu’aux travaux… ;

·       Aux relations partenariales (collectivités, services de l’Etat, associations, établissement existants, STIF, SGP etc…).

 

Paris-Saclay dans les Yvelines

La partie yvelinoise de l’OIN est une composante essentielle du projet : participant fortement aux équilibres globaux de ce pôle scientifique et technologique au rayonnement international, elle constitue dès lors un levier essentiel de développement dans le département. La recherche de synergies nouvelles entre les pôles économiques yvelinois et essonnien, à terme reliés par la ligne 18 du métro Grand Paris Express, soutenue par le développement d’une nouvelle offre d’habitat d’ampleur et des aménités de dimension métropolitaine, sont les clés fondamentales de Paris-Saclay. Trois secteurs opérationnels d’intervention sont identifiés à ce jour :

·       La ZAC « Gare Guyancourt Saint-Quentin », à Guyancourt

Sa desserte programmée par la Ligne 18 fait du secteur identifié sous le terme de « Saint-Quentin Est » un enjeu majeur de développement pour la ville de Guyancourt et l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, autour de la future gare et du Technocentre Renault, et l’un des secteurs stratégiques du territoire de l’OIN.

Le site est à l’articulation du plateau de Saclay au sud, de Saint-Quentin-en-Yvelines à l’ouest et Versailles au nord. Traversé par la RD91, il est directement relié à la RN 12, axe majeur est-ouest, via le plateau de Satory, avec lequel il constitue un ensemble stratégique pour le territoire, en termes géographique, programmatique et de desserte, en particulier avec la ligne 18, qui mettra les deux quartiers à trois minutes l’un de l’autre. Il partage également des enjeux d’aménagement avec le secteur Freyssinet-Météo à Trappes et Montigny-le-Bretonneux, dont la mutation concourra en effet à connecter le nouveau quartier de Guyancourt au cœur de l’agglomération et à ses gares.

L’EPA Paris-Saclay a pris l’initiative de la ZAC « Gare Guyancourt Saint-Quentin » lors de son conseil d’administration du 10 octobre 2019 et engage dès lors les études pré-opérationnelles et les acquisitions foncières pour les deux années à venir, en étroite coordination avec la Société du Grand Paris qui conçoit et réalise la Ligne 18, et Renault, acteur majeur du projet.

 

·       Le secteur ferroviaire – Freyssinet à Trappes et Montigny

Marqué par les deux infrastructures majeures que sont la RN10 et la voie ferrée, le site de l’opération d’aménagement projetée est au cœur de l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines le dernier grand espace libre du corridor ferroviaire. Le niveau des contraintes y est à la hauteur du potentiel et des enjeux. L’ambition est d’opérer une transformation profonde de cette friche ferroviaire pour faire émerger un nouveau quartier mêlant habitations et développement économique, qui trouve sa place au sein de l’agglomération, dans la continuité des centres des villes de Trappes et de Montigny et de leurs gares. Le projet intègre de fortes évolutions des infrastructures majeures que sont la RN10 et le pont Leclerc, pour un potentiel de constructibilité au-delà de 300 000 m² SDP.

·       Le projet de Satory à Versailles

Le plateau de Satory, situé sur la commune de Versailles, est l’un des secteurs stratégiques de Paris-Saclay. Il a vocation à accueillir un pôle économique d’innovation s’appuyant sur les filières de la mobilité et de la Défense, au sein d’un quartier de ville mixte, exemplaire et innovant en matière d’interpénétration entre ville et nature, ainsi que de mobilité urbaine.

Deux zones d’aménagement concerté sont en cours :

·       La ZAC Satory Ouest, dont le dossier de réalisation a été adopté en 2019 et entre à présent en phase opérationnelle, s’inscrit déjà comme l’une des opérations majeures de Paris-Saclay. Le programme prévisionnel porte sur environ 550 000 m² dont 60% de logements et équipements publics associés et 40% d’activités économiques, de commerce et de services. La ZAC entre en phase opérationnelles avec les premiers travaux et opérations de constructions lancées, les études de maîtrise d’œuvre dans des phases avancées de conception, parallèlement à la finalisation des procédures réglementaires.

·       La ZAC Satory Est, pour laquelle l’EPA engage les actions nécessaires à la mise en œuvre de ce projet : études urbaines et techniques, identification des fonciers mutables avec les partenaires, etc.

 

 

ACTIVITES ET MISSIONS RELATIVES AU STAGE
Au sein du pôle Yvelines et sous la responsabilité du directeur de projets, la/le stagiaire participe au pilotage des opérations d’aménagement dans leur ensemble, en premier lieu les ZAC SATORY OUEST et GARE GUYANCOURT SAINT-QUENTIN, mais aussi des réflexions menées à l’échelle de la partie yvelinoise de l’OIN (mobilité, compensations environnementales,) en lien avec la direction du développement durable.

Elle/il participe activement à l’avancement global des opérations, en collaboration étroite avec les équipes-projet (un binôme chef de projet-chargé de projets sur chacune des ZAC) et en mobilisant les compétences transversales au sein de l’Etablissement. Elle/il peut être en relation avec les différents partenaires et produit divers documents (cahiers des charges, dossiers réglementaires, supports de présentation, dossiers de subvention, reporting etc.).

La/le stagiaire assistera plus particulièrement les équipes projet sur les sujets suivants :

·       Sur la ZAC Satory ouest : suivi d’études urbaines et de faisabilité architecturale (notamment équipements publics), suivi de projets immobiliers (notamment implantation à l’étude d’instituts de recherche, reconstitution de bâtiments impactés par les aménagements) ;

·       Sur la ZAC Gare Guyancourt – Saint-Quentin : suivi des études de programmation des équipements publics et des études d’aménagement du parc Sud, suivi des appel d’offres en cours de lancement (étude d’impact, MOE réhabilitation de la halle Piano), concertation (participation à la préparation et au déroulement des premières étapes de la concertation préalable de l’opération : réunion de lancement, ateliers thématiques, balades urbaines,…).

 

PROFIL RECHERCHE
Formation supérieure en cours dans le domaine de l’urbanisme et de l’aménagement (master universitaire, élève-ingénieur, architecte…).

·       Culture du projet urbain, connaissance des schémas directeurs d’aménagement urbain, de la coordination urbaine, architecturale, et environnementale

·       Connaissance du champ de l’urbanisme opérationnel dans son ensemble : connaissance des acteurs institutionnels et privés, de la production immobilière, de l’espace public, etc.

·       Sens de l’initiative, méthode, rigueur et autonomie

·       Bonnes qualités relationnelles, goût pour le travail en équipe

·       Qualités rédactionnelles

 

DUREE DU STAGE
4 à 6 mois

CONTACT
EPA Paris-Saclay – Services Ressources-Humaines

6 boulevard Dubreuil

91400 Orsay

Francoise.sellier@oin-paris-saclay.fr

www.epaps.fr

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à antoine.prenant@oin-paris-saclay.fr